Sainte-Émélie-de-l'Énergie et son territoire

Renseignements généraux

Le territoire de la municipalité de Sainte-Émélie-de-l'Énergie s'étend de part et d'autre d'une large vallée, nommée le Grand Corridor de Lanaudière. Cette grande dépression qu'emprunte la route 347 souligne la transition entre les Basses et les Hautes Laurentides. Par rapport aux grands écosystèmes forestiers du Québec, Sainte-Émélie-de- l'Énergie est située au coeur de la zone feuillue des Laurentides qu'on appelle « Domaine de l'érablière à bouleau jaune". Par ailleurs, les sommets sont occupés par une forêt mixte appelée « Sapinière à bouleau blanc ». Le milieu aquatique est représenté par les rivières Noire, Leprohon et Crique-à-David. Le réseau routier, exclusivement à l'entretien municipal, représente près de 60 kilomètres.

  • Population en 2016: 1,653 habitants
  • Superficie: 170 km2

Rôle prépondérant de l'industrie récréo-touristique et de l'industrie forestière

En somme, c'est davantage par ses activités tertiaires et plus particulièrement par le biais de la fonction récréo-touristique que la municipalité de Sainte-Émélie-de-l'Énergie peut maintenir un certain dynamisme économique. Et compte tenu des possibilités qu'offre le territoire en paysage et autres ressources récréatives, et grâce à sa position par rapport à l'important bassin de population montréalaise, il est fort probable que ce domaine d'activités continue de progresser. L'industrie forestière, non pas à cause de la matière ligneuse disponible à proximité, mais bien plus à cause d'une localisation avantageuse dans le contexte régional, contribue aussi de façon très significative au dynamisme socio-économique de Sainte-Émélie-de-L'Énergie. Nous accueillons depuis septembre 2000, les bureaux de Foret Québec, où une vingtaine de personnes provenant de diverses municipalités y travaillent.


menu